English

Le dossier « Colibris »

 

Suite aux positions du service de l'urbanisme et du conseil municipal de Lac-Brome plusieurs citoyens ont  l’impression qu’il est permis d’installer un quai n’importe où sur le lac! Cela est évidemment un non-sens! 

Au lac Brome, depuis de nombreuses années, la longueur des quais est réglementée et ne peut excéder 30 mètres mesurés à partir de la rive. L’article 79 du règlement de zonage précise que « tout quai privé ne peut avoir une longueur supérieure à 15 mètres mesurée à partir de la rive. Lorsque la profondeur en période d’étiage à l’extrémité du quai est inférieure à 1,2 m, il est possible de dépasser cette longueur, sans excéder 30 m de longueur ». Les quais du milieu humide du secteur Colibris sont loin de rencontrer ces critères.

Deuxièmement, Renaissance lac Brome demande depuis 18 mois que la situation du secteur Colibris soit évaluée globalement, que la topographie et la bathymétrie des lieux soient prises en compte, que les besoins des citoyens non riverains bénéficiant d’un droit de plage soient considérés, que la sensibilité écologique du milieu humide soit observée et que la mauvaise décision de la Ville de permettre l’installation en milieu humide de quais avec embarcation à moteur soit corrigée.

Alors que le promoteur, l’agent immobilier et les nouveaux propriétaires connaissaient très bien la présence du milieu humide et de ses contraintes d’aménagement, la Ville fait la sourde oreille et continue de s’enliser dans une situation aussi aberrante qu’illégale. Plutôt que de reconnaître l’erreur faite, de révoquer les permis et de rechercher une solution globale, le conseil tente de s’en sortir en forçant l’application stricte des conditions du permis : accéder au quai en plein centre du milieu humide et permettre l’installation d’une embarcation à moteur dans 36 pouces d’eau dans une baie envasée faisant partie d’un écosystème fragile! Beau gâchis!

Renaissance lac Brome insiste sur le respect de la réglementation dans les milieux humides incluant le secteur de la baie des Colibris? Malgré une activité de pêche très importante sur le lac et malgré les actes de braconnage, le lac Brome fait encore la joie des pêcheurs! Cela est dû à la qualité des milieux humides qui l’entourent. Outre leurs propriétés de filtration, les milieux humides sont des pouponnières et des garde-manger pour les jeunes poissons avant qu’ils ne prennent le large. Perturber ou détruire les milieux humides entraîne à plus ou moins long terme l’élimination des milieux essentiels au cycle de vie des poissons du lac. Un lac sans poissons et sans biodiversité est un lac condamné.

Les citoyens sont invités à prendre connaissance de ce dossier en consultant les deux opinions juridiques obtenues et les  lettres de transmission préparées par RLB .

 

Opinion Jurique Girard (1480)

Colibris VLB 16052011 (554)

Colibris VLB 220711 (752)

Colibris VLB 290811final (625)

Opinion Me Mercier (1330)