English

Une moins bonne nouvelle : l’eau du lac a changée de couleur.

RLB contribue à assurer la meilleure qualité d’eau possible du lac Brome et de ses affluents. Voici les dernières nouvelles pour nos abonnés. Si ce courriel ne s’affiche pas correctement?
Voir dans votre navigateur..

Une moins bonne nouvelle : l’eau du lac a changé de couleur.

Depuis vendredi, nous avons pu constater la détérioration de la couleur de l’eau du lac. L’équipe de Renaissance Lac Brome (RLB) a effectué jeudi dernier un test de clarté de l’eau (Secchi) dans la zone la plus profonde du lac, communément appelée ‘la fosse’. Le résultat obtenu lors de cette lecture était de 1,8 mètre, ce qui nous indiquait que nous devions être prudents. Les températures très chaudes des derniers jours nous laissaient présager la situation actuelle.
Plusieurs citoyens ont informé la ville de Lac-Brome qu’ils avaient constaté visuellement la présence de cyanobactéries avec écume sur le lac. RLB et VLB ont informé par écrit le ministère de l’environnement (MDDELCC) de la présence de cyanobactéries.

QUE FAIRE S’IL Y A DES CYANOBACTÉRIES (ALGUES BLEU-VERT) VISIBLES DANS UN COURS D’EAU ?

• Éviter tout contact direct avec cette eau, soit la baignade et les sports aquatiques (le port d’un habit de plongée de type ‘wet suit’ ne protègera pas la peau;
• éviter la consommation de poissons ou d’autres espèces aquatiques provenant de la zone affectée ;
• ne pas boire cette eau et ne pas l’utiliser pour préparer ou cuire des aliments (bouillir l’eau n’éliminera pas les toxines);
• ne pas laisser les animaux consommer cette eau ni s’y baigner ;
• ne pas utiliser d’algicide pour détruire les cyanobactéries (car les toxines sont libérées massivement à la mort des cellules);
• éviter d’utiliser cette eau pour remplir la piscine ou pour une douche extérieure;
• si l’eau potable provient d’un système de distribution municipale, elle peut être consommée, à moins d’avis contraire;
• attendre au moins une à deux semaine après la disparition des cyanobactéries avant de reprendre les activités de baignade ou de sports aquatiques. (Source : Régie Régionale de la Santé et des Services Sociaux, Montérégie, août 2001)
Effets sur la santé
Certaines algues bleu-vert produisent des substances toxiques qui peuvent causer des problèmes de santé. Par exemple, une personne peut présenter des symptômes de gastro-entérite ou ressentir une irritation de la peau ou de la gorge après avoir bu de l’eau contaminée par les algues bleu-vert ou après être entrée en contact avec celle-ci.
Si vous avez été en contact direct avec des fleurs d’eau ou de l’écume ou que vous avez avalé de l’eau contaminée par les algues bleu-vert, surveillez l’apparition des symptômes suivants :
• maux de ventre;
• diarrhée;
• vomissements;
• maux de tête;
• fièvre;
• irritation de la peau;
• irritation de la gorge.
Si l’un ou plusieurs de ces symptômes se manifestent dans les 24 à 48 heures après le contact avec l’eau contaminée, vous pouvez communiquer avec Info-Santé 811 ou consulter un médecin. Précisez que vous avez été en contact direct avec des algues bleu-vert ou que vous avez avalé de l’eau contaminée par celles-ci.

Des renseignements supplémentaires peuvent être consultés sur le site du ministère :