English

Renaissance lac Brome publie son rapport d’activités 2011

On s’attendait en 2011 à une très mauvaise saison, comme en 2006. La température de l’eau du lac a été très chaude: 26 degrés Celisius le 20 juillet, un record historique. La transparence de l’eau a été en moyenne de 2,3 mètres plutôt que le niveau historique moyen de 3,3 mètres. Toute la saison, l’eau a été très chargée de matières en suspension.

Les apports de phosphore dépassent encore largement le phosphore qui est évacué du lac au barrage Foster. Malgré tout, les cyanobactéries sont apparues de façon ponctuelle sans pour autant compromettre la saison d’activités.

Cinq facteurs expliquent cette saison moyenne. Pour les connaître, consulter le rapport dans sa version courte Rapport d'activités 2011 ou dans sa version longue Rapport d'activités et rapport technique 2011 – intégral.