MEMBERSHIP

 

 

 

 

 

LA SANTÉ DU LAC

 

 

 

 

 

LES CARTES DU LAC
ET DE SES AFFLUENTS

 

 

 

 

 

LES RICHESSES DU LAC
J'Y TIENS

 

 

 

 

 

Plaine inondable du ruisseau Quiliams

Interventions dans la plaine inondable du ruisseau Quilliams

À l’automne dernier 2015, Renaissance lac Brome a réalisé un important projet dans la zone inondable du Quilliams. Il s’agissait de refaire la berge abîmée par une traverse à gué, d’implanter un pont écologique et de renaturaliser la berge sur une distance d’environ 1,6 km. Ces aménagements d’envergure avaient pour but d’améliorer l’habitat des espèces présentes dans ce milieu et de contribuer à la qualité de l’eau du ruisseau et du lac. Ce projet de plus de 100 000$ a bénéficié de l’apport du programme d’intendance de l’habitat (PIH) d’Environnement Canada, de la Ville de Lac-Brome, de la Fondation de la Faune du Québec, de l’OBV-Yamaska et de multiples participants en services professionnels.

Dimanche le 15 décembre 2015, grâce la firme QuebecPanorama.com, nous avons été en mesure de capter d’impressionnantes images du site et des aménagements qui ont été réalisés. Ces images captées par un drone donnent une très bonne idée des travaux réalisés. De nouvelles images ont été captées en 2016 complétant ainsi le projet.

Le projet se poursuivra en 2016 en complétant les bandes riveraines et en aménageant l’allée de transit de la machinerie.

 

Interventions dans la plaine inondable du ruisseau Quilliams par Renaissance Lac-Brome.

Images captées par un drone.

Le guide pédagogique sur l’eau

 Renaissance lac Brome (RLB) a publié en 2013 un imposant guide pédagogique qui vise à sensibiliser les jeunes à l’importance de s’engager pour préserver les riches écosystèmes aquatiques qui couvrent notre territoire. Intitulé « Eau-delà de l’eau d’ici », ce guide pédagogique a bénéficié de l’appui financier de Ville de Lac-Brome et de la Fondation TD des amis de l’environnement. Il s’adresse aux enseignant(e)s et aux élèves du troisième cycle du primaire des écoles St-Édouard et Knowlton Academy de Ville de Lac-Brome.

« Eau delà de l’eau d’ici » dresse un portrait d’ensemble des problématiques environnementales et invite les élèves à plonger dans l’univers fascinant des lacs et des cours d’eau qui sillonnent notre territoire. Ce guide pédagogique est un outil d’éducation abondamment documenté qui propose de nombreuses activités originales pour initier les jeunes aux notions environnementales. Il s’inspire des approches pédagogiques prônées par l’Université du Québec à Montréal dans son programme « Éducation relative à l’environnement (ERE) ».

Plusieurs thèmes y sont abordés : à la découverte du lac Brome, les milieux humides, la notion de bassin versant, celle de pollution diffuse, l’importance des bandes riveraines et la responsabilité individuelle pour améliorer la qualité de notre environnement. Pour chaque thème, diverses activités sont suggérées pour permettre les échanges entre les élèves et favoriser une bonne appropriation des notions qui en font partie.

Renaissance lac Brome est convaincue qu’un guide pédagogique comme « Eau-delà de l’eau d’ici » est un facteur déterminant auprès des jeunes pour leur faire prendre conscience de l’importance de développer de nouvelles habitudes de vie plus respectueuses de l’environnement et sera un gage de leur engagement futur en ce sens.

Consulter le court document pour avoir un aperçu du guide. Si vous êtes intéressés, vous pouvez nous contacter à info@renaissancelbl.com

Apercu du guide pedagogique

Circuit auto-guidé sur le Quilliams

Une sortie en canot-kayak sur le ruisseau Quilliams 2016, au centre de la réserve naturelle Quilliams-Durrull, procure l’occasion d’extraordinaires découvertes, dans un environnement unique où la biodiversité des écosystèmes vous étonnera.

Pour mettre en valeur cet incroyable site, Renaissance lac Brome a élaboré un circuit composé de 10 stations d’intérêt, allant du lac Brome jusque dans la plaine agricole, en amont de la réserve naturelle. Une expédition d’environ 1,5 heure à 2 heures.

Les adeptes de plein air, de canot-kayak, sont invités à faire la découverte des merveilles de cet endroit enchanteur, dans le respect de la nature.

Renaissance lac Brome a préparé un dépliant qui décrit le trajet à emprunter de même que les sites d’intérêt. Les visiteurs doivent observer un code d’éthique où le respect de la nature est de mise. On peut se procurer le dépliant descriptif au bureau de Renaissance lac Brome, au camping des Érables ou à l’Hôtel Suites Lac-Brome ou ICI.

Le guide des bonnes pratiques, un nouvel art de vivre !

Que vous habitiez la région depuis plusieurs années ou encore que vous veniez de faire l’acquisition d’une propriété, un point commun rassemble tous et chacun : la beauté de nos paysages et la qualité de notre environnement. Nous souhaitons tous préserver ce petit coin de paradis !
L’eau fait partie de notre environnement : ruisseau, rivière, étang, lac, l’eau est partout. Or, on le constate, le lac Brome, est dans un état de vieillissement accéléré et sa situation est précaire. Il est essentiel que toute la communauté continue de se mobiliser pour assurer la meilleure qualité d’eau qui soit. Il en va de la survie de notre milieu de vie, pour nous, nos enfants et les générations futures.
Vivre à la campagne, ce n’est pas comme vivre à la ville. De nouvelles habitudes doivent être adoptées. Il est indispensable d’avoir de bonnes pratiques environnementales compatibles avec la nature qui nous entoure non seulement en bordure du lac mais également en amont sur tout le territoire du bassin versant.
Nous sommes heureux de vous proposer ce petit guide pratique pour vous aider à vivre en harmonie près de l’eau. Gardez-le à portée de main pour le consulter lors de vos projets.

Guide d'entretien des bandes riveraines

#abonnetoiaulac

Ça y est ! Vous avez une bande riveraine adaptée à vos besoins et à ceux de votre lac. Nous avons planté vos végétaux à la suite du plan d’aménagement que vous avez approuvé. Toutes les étapes ont été remplies avec succès, mais demeure une dernière, et non la moindre :  l’entretien à long terme.

À cet effet, voici la version en ligne du Guide d’entretien des bandes riveraines que nous vous avons distribué lors de votre plantation. Il vous permettra de rester informé sur l’entretien général de base et sur les propriétés relatives à vos plants spécifiques.

Voilà! C’est tout! Nous tenons à vous renouveler nos félicitations pour votre implication auprès de la protection de votre lac.  N’hésitez pas à en parler autour de vous! Plus nous sommes nombreux à participer et à être au courant, plus le mouvement prendra de l’expansion et mieux le lac Brome se portera.

Ensemble, protégeons l’extraordinaire beauté du lac Brome!

 

Plaisanciers responsables

La navigation sur les plans d’eau est de juridiction fédérale. Or, comment se fait-il que les élus municipaux, les élus des gouvernements régionaux, voire les autorités du MDDELCC, se heurtent constamment aux politiques obtuses du gouvernement fédéral en matière de navigation sur les petits plans d’eau, sans connexion inter-provinciale. À la MRC Memphrémagog, au lac St-Adolphe-d’Howard, au lac Bowker, au lac Brome, pour n’en nommer que quelques-uns, partout les citoyens vivent des situations non respectueuses de l’environnement et de la santé des lacs, ce qui engendre beaucoup de frustration et de démobilisation. Il faut rapatrier au Québec la juridiction fédérale sur les plans d’eau non connectés au réseau interprovincial.

Dès 2007, RLB avait établi, hors de tout doute, les effets du passage des embarcations à moteur sur le brassage des sédiments lorsque la profondeur de l’eau est inférieure à 3 mètres. Depuis ce temps, nous incitons les autorités municipales à exiger que les plaisanciers circulent à la vitesse d’embrayage dans une zone protégée de 150 mètres de la rive et de 3 mètres de profondeur.

Renaissance lac Brome fait la promotion de trois mesures particulières:

  • une zone « sans-sillage » (no-wake zone ») dans le premier 150 mètres du rivage (actuellement vitesse max de 10 km/hre);
  • une profondeur minimum de 3 mètres pour la circulation des embarcations à moteur;
  • une zone de pratique du « wake surf », « wake board » à au moins 300 mètres du rivage.

RLB favorise une approche auprès des plaisanciers visant à les informer et à les sensibiliser à l’importance de comportements responsables sur l’eau. L’adoption volontaire d’un code de conduite environnemental sur l’eau est aussi une solution à la situation actuelle. RLB suggère fortement au comité municipal de la sécurité nautique de prendre le leadership dans ce domaine.

Pour en savoir plus

Code du plaisancier responsable

 

 

 

 

 

 

 

Carte bathymétrique, nouvelle version 2013.

Recommandations sur la circulation d’embarcations-moteurs sur le lac brome

Règlementation sur les quais, extrait de : Codification administrative – à jour au 9 février 2007 Lac-Brome Zonage 82

Comment les embarcations à moteur affectent la santé du lac, partie 1, article par Peter F.Wade

Comment les embarcations à moteur affectent la santé du lac, partie 2, article par Peter F.Wade

Rapport du sous-comité sur les sédiments présenté au conseil d’administration de renaissance lac-brome 

Inventaires de biodiversité

 

En juin, juillet et août 2011, Renaissance lac Brome a coordonné trois inventaires de biodiversité. Ces inventaires, réalisés avec les meilleurs spécialistes québécois, visaient à mieux connaître la faune des milieux humides riverains au lac et ainsi mieux justifier la protection de ces milieux, notamment au moyen d’éco-zones nommément identifiées au plan de zonage et donc complètement protégées. Voici donc un bref résumé des trois rapports d’inventaires dont vous pouvez consulter le contenu intégral sous la rubrique « Centre de documentation ».

 

Inventaire ornithologique :

L’inventaire de l’avifaune a été réalisé durant la période de reproduction de la plupart des oiseaux,  soit  du 7 au 9 juin 2011 inclusivement.  Le biologiste François Morneau a été responsable de mener  l’étude et d’identifier les oiseaux notamment grâce à leur chant ou cri distinctif.  En se déplaçant lentement en canot dans huit milieux humides, les oiseaux vus ou entendus dans un rayon de 75 mètres ont été notés.  La repasse de chant à l’aide d’un magnétophone a aussi été utilisée pour détecter la présence d’oiseaux aquatiques comme le Petit Blongios et les râles.

Au total 53 espèces d’oiseaux ont été repérées dans l’ensemble des huit milieux humides. De ce nombre, 12 ont été attribuées au groupe des anatidés et oiseaux aquatiques, 1 seul aux oiseaux de proie et 40 au grand groupe des passereaux et oiseaux terrestres. La plupart des espèces (50) ont été classées comme nicheuses.

Les anatidés (oies et canards) et oiseaux aquatiques

Cinq espèces d’anatidés (oies et canards) ont été identifiées :  la Bernache du Canada, le Canard branchu, le Canard colvert, le Harle couronné et le Plongeon huard.  Quant aux oiseaux aquatiques, les espèces suivantes ont été observées : le Butor d’Amérique, le Grand Héron, le Râle de virginie, la Bécassine de Wilson, le Goéland à bec cerclé et le Martin-pêcheur d’Amérique.

L’oiseau de proie

La seule espèce d’oiseau de proie observée a été le Balbuzard pêcheur dans le ruisseau Coldbrook.

Les passereaux et oiseaux terrestres

Cet important  groupe d’oiseaux réunissait plusieurs espèces de Pics (4), de Moucherolles (4), de Tyrans (2), de Viréos (2), d’Hirondelles, de Parulines (5), de  Bruants (2), etc. (Voir rapport pour la liste complète des espèces).  Deux mâles Troglodytes des marais ont été entendus au ruisseau Coldbrook. Cet oiseau relativement rare en Estrie affectionne les marais de quenouilles.

Répartition de la diversité avienne à travers les milieux humides

Tous les milieux humides du lac Brome ont montré une diversité importante d’espèces d’oiseaux. Ceux-ci sont d’une grande valeur pour l’avifaune qui y trouve des lieux pour s’alimenter, se reproduire et se reposer.  Les ruisseaux Quilliams et Coldbrook ont montré une diversité plus qu’intéressante avec respectivement 37 et 33 espèces d’oiseaux.  La protection des milieux humides autour du lac est essentielle pour éviter la disparition d’espèces à l’échelle locale.

Inventaire herpétologique (amphibiens et reptiles) :

L’inventaire des amphibiens et reptiles a été effectué les 20 et 21 juin et les 1er et 2 août 2011 par le biologiste Patrick Galois. Plusieurs ruisseaux ont été parcourus en canot pour y observer notamment les tortues ou à pied sur les rives accessibles du lac autour de l’embouchure des ruisseaux pour y faire des fouilles et écouter les chants de reproduction des Anoures (grenouilles, rainettes et crapauds) en soirée. De plus, un effort a été consenti pour identifier des sites de reproduction des anoures et des sites de ponte de tortues.

Douze espèces herpétofauniques ont été confirmées par l’inventaire. De ce nombre on y compte un total de 5 espèces d’Anoures, de 3 espèces de Salamandres, de 1 espèce de Couleuvres et de 2 espèces de Tortues. Ces animaux ont été observés et/ou entendus sur une période de 4 jours dans les 8 stations d’inventaire autour du lac Brome (ruisseaux, marais, rivière).  De ces espèces d’amphibiens et de reptiles, 2 possèdent des statuts particuliers.  La Salamandre sombre du Nord est susceptible d’être désignée ‘’menacée ou vulnérable’’ par le Gouvernement du Québec (2011) et la Tortue serpentine, espèce désignée préoccupante au Canada par le COSEPAC (2011) (fédéral).

Les Amphibiens (Anoures et Urodèles):

Les Anoures et les Urodèles (salamandres, nectures et tritons ) sont représentés au Québec par respectivement 11 et 10 espèces. Au lac Brome,  l’inventaire a permis de confirmer la présence de 7 Anoures relativement bien dispersés (sauf ruisseau Inverness) dans les différents milieux humides : le Crapaud d’Amérique, la Grenouille des bois, la Grenouille du Nord, la Grenouille léopard, la Grenouille verte, le Ouaouaron et la Rainette versicolore.  De plus, il a été possible d’identifier plusieurs sites de reproduction des Anoures dans les milieux humides.

Quant aux Urodèles, 3 espèces ont été vues soient : la Salamandre à deux lignes, la Salamandre cendrée et la Salamandre sombre du Nord.

Reptiles (Testudines et Squamates):

Les Testudinés ou Tortues comptent 9 espèces au Québec. Une de ces espèces, la Tortue serpentine, a été retrouvée dans l’ensemble des milieux humides sauf au ruisseau Argyll et au marais filtrant McPhearson. La seule autre espèce observée a été la Tortue peinte dans la rivière Yamaska (exutoire du lac), puis au ruisseau Pearson et au ruisseau Quilliams. Des traces de ponte ont été observées à proximité de certains cours d’eau.

Quant aux Squamates (serpents et lézards), ceux-ci sont représentés par 8 espèces de serpents au Québec et aucun lézard. Au lac Brome, l’inventaire a permis de trouver une seule espèce soit la Couleuvre rayée à la rivière Yamaska.

Répartition de la diversité herpétofaunique à travers les milieux humides

Tous les milieux humides du lac Brome sont essentiels pour assurer la présence d’habitats permettant la réalisation des cycles biologiques des reptiles et amphibiens. La rivière Yamaska et les ruisseaux Pearson et Quilliams ont affiché une biodiversité impressionnante avec plus de 8 espèces  de reptiles et d’amphibiens.

Pour les amphibiens, les milieux humides sont des sites essentiels pour l’alimentation, l’hibernation, le repos mais aussi comme refuge aquatique et, parfois pour certaines espèces, comme site de reproduction. Les chercheurs s’entendent pour dire qu’une mosaïque de milieux humides inter-reliés comme ceux du lac Brome est fondamentale  pour le maintien à long terme de ces animaux (voir rapport). Des mesures de protection, comme une zone tampon riveraine incluse dans une zone de protection d’habitats terrestres, sont publiées et recommandées par des chercheurs afin de préserver ces animaux fragiles aux perturbations de leur milieu de vie.

Inventaire ichtyologique : (poissons)

L’inventaire ichtyologique s’est déroulé du 27 juin au 30 juin 2011 inclusivement. Les biologistes Isabelle Picard et Jean-François Desroches ont visité 6 milieux humides autour du lac Brome.  L’inventaire avait pour objectifs de déterminer les espèces de poissons présentes, celles à statut particulier et la valeur écologique des milieux pour fins de conservation. En général, les plans d’eau ont été parcourus en canot. Cette façon de naviguer a facilité la pose adéquate des pièges à poissons tels que les verveux, les bourolles, la seine et le filet maillant. Les habitats humides ont été caractérisés grâce à la prise de données physico-chimiques.

Au total, 17 espèces de poissons ont été capturées et identifiées pour la majorité à l’espèce. Il s’agit d’une très bonne diversité.  Deux espèces ont retenues l’attention des biologistes. Il s’agit du Mené d’herbe et du Brochet maillé. Ces poissons sont considérés comme étant en situation précaire au Québec. En effet, le Méné d’herbe est considéré vulnérable au Québec alors que le Brochet maillé est susceptible d’être menacé ou vulnérable (MRNF 2011).

Les espèces qui ont été les mieux représentées sont le Brochet maillé, le Crapet soleil et la Perchaude.  Suivent de près les espèces suivantes,  l’Achigan à petite bouche et le Méné jaune.  À part ce dernier, tous sont considérés comme des poissons de pêche récréative au Québec. Il en est de même pour la Barbotte brune qui a été recensée aussi dans deux milieux humides du lac Brome. Le nombre d’espèces de poissons retrouvées d’un milieu humide à l’autre a varié très peu soit de 6 à 9.

La baie des Colibris a retenu l’attention des biologistes par le fait que le site constitue probablement une aire d’alevinage et de croissance importante pour de nombreuses espèces de poissons du lac Brome. Plusieurs centaines de jeunes poissons ont été capturés.  De jeunes Brochets maillés (à statut précaire) y ont été trouvés en grand nombre. Les résultats de l’inventaire montrent que la baie des Colibris est certainement un milieu exceptionnel et fragile au lac Brome.  La présence de bateaux à moteur et de constructions dans cet habitat menace la diversité d’espèces de poissons et l’aire d’alevinage.  Les biologistes recommandent de protéger cette baie tout comme l’ensemble des milieux humides du la Brome pour leur fort potentiel comme habitat de reproduction et d’alevinage pour plusieurs espèces de poissons.

Bien que petit en superficie et ayant été perturbé dans le passé par le remblayage, le marais du ruisseau Inverness a aussi montré un potentiel exceptionnel comme aire d’alevinage.  Un grand nombre de jeunes perchaudes (des centaines), de Meuniers et d’Achigans à petite bouche ont été capturées à l’aide de la petite seine. La rivière Quilliams a aussi présenté un fort potentiel notamment par une forte abondance de jeunes Brochets maillés.

Renaissance lac Brome remercie tous les partenaires qui ont contribué au succès de ces inventaires, en particulier Ville de Lac-Brome pour son apport financier.

Inventaire des odonates (libellules)

Un inventaire de 64 espèces de libellules a été réalisé par le biologiste Alain Mochon dans la réserve faunique Quilliams au cours des étés 2013 et 2014 et mis à jour en mars 2016. Cet inventaire inédit constitue une preuve additionnelle de la qualité exceptionnelle de la réserve et de la nécessité de la préserver.

Rapport RLB RuisQuilliams 2014(AMochon)mars2016 

"

ARTICLES RÉCENTS

ANCIENS ARTICLES 

CATÉGORIES

ARCHIVES

h

DOCUMENTS RELATIFS À CETTE PAGE

h

AUTRES DOCUMENTS

h

Réalisations et dossiers en cours

Réalisations et dossiers en cours

pdf

reglementquaivlb

Poids: 10.61 KB
Téléchargements: 20
pdf

rappor_embarcation_moteur

Poids: 343.08 KB
Téléchargements: 17
pdf

proposition_rlb_bateau

Poids: 157.85 KB
Téléchargements: 13
pdf

Signalements environnement juillet 2007

Poids: 86.28 KB
Téléchargements: 15
pdf

PW_embarccation_moteur

Poids: 1.24 MB
Téléchargements: 16
pdf

Guide pédagogique sur l'environnement

Poids: 1.22 MB
Téléchargements: 17
pdf

Guide_pedagogique_apercu

Poids: 1.22 MB
Téléchargements: 22
pdf

Brochure-circuitV8

Poids: 4.67 MB
Téléchargements: 14

Autres documents

pdf

Quai en milieu humide dérogation Secteur Colibris 2010-10-30

Poids: 41.17 KB
Téléchargements: 22
Date d'ajout: 22-09-2019
pdf

Quai en milieu humide Secteur Colibris jugement 2016

Poids: 254.55 KB
Téléchargements: 19
Date d'ajout: 22-09-2019
pdf

Quai en milieu humide Secteur Colibris 2011-08-29

Poids: 113.76 KB
Téléchargements: 19
Date d'ajout: 22-09-2019
pdf

Quai en milieu humide Secteur Colibris 2011-07-22

Poids: 126.87 KB
Téléchargements: 16
Date d'ajout: 22-09-2019
pdf

Quai en milieu humide Secteur Colibris 2011-05-16

Poids: 109.93 KB
Téléchargements: 19
Date d'ajout: 22-09-2019
pdf

Quai en milieu humide Avis légal Me Mercier 2011

Poids: 62.08 KB
Téléchargements: 21
Date d'ajout: 22-09-2019
pdf

Quai en milieu humide Avis légal Girard 2010

Poids: 278.39 KB
Téléchargements: 18
Date d'ajout: 22-09-2019
pdf

Legal opinion CASAVANT-MERCIER ref dock

Poids: 134.61 KB
Téléchargements: 27
Date d'ajout: 22-09-2019
pdf

LacBrome-Les Affaires 2013

Poids: 125.80 KB
Téléchargements: 23
Date d'ajout: 03-12-2019
pdf

Entrepreneurs intervention près d'un lac

Poids: 6.31 KB
Téléchargements: 18
Date d'ajout: 22-09-2019
pdf

Développement domiciliaire milieu boisé

Poids: 791.78 KB
Téléchargements: 16
Date d'ajout: 22-09-2019
pdf

Associations du RAPPEL Bullletin déc. 2012

Poids: 2.22 MB
Téléchargements: 16
Date d'ajout: 22-09-2019

Liens et partenaires

ABONNEZ-VOUS À L'INFO-LETTRE

Liens et partenaires

Renaissance lac Brome bénéficie du soutien financier de plusieurs organismes. Sans eux, plusieurs projets ne pourraient voir le jour. Ce sont principalement:

La mise en place de projets afin d’améliorer la qualité de l’eau repose sur la collaboration de plusieurs intervenants. Divers ministères du gouvernement du Québec interviennent par :

  • des règlements sur les installations septiques ;
  • le suivi des plans d’eau contaminés ;
  • l’attribution de montants pour des projets pilote (gestion du ruissellement, le contrôle de l’érosion ou de    stabilisation des berges).

La MRC Brome-Missisquoi a la responsabilité d’établir une politique de gestion des cours d’eau et d’en faire le suivi.

Les municipalités de Bolton-Ouest, du Canton de Shefford, de Stukely-Sud et ville de Lac-Brome adoptent des règlements concernant l’amélioration de la qualité de l’eau :

  • La naturalisation et la protection des bandes riveraines
  • Les mesures visant le contrôle de l’érosion
  • L’utilisation des pesticides et les engrais
  • L‘entretien des installations septiques
  • La protection des milieux humides et des cours d’eau

Sites Internet officiels

Ville de lac Brome

Ministère du Développement Durable, de l’Environnement et des Parcs

MDDEP, section Algues bleu-vert

Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie

MRC Brome-Missiquoi

Fédération Québécoise des Municipalités (FQM)

Apiculture Sirois

Organismes environnementaux

OBV : Organisme du bassin de la Yamaska

ACBVLB – Association de conservation du bassin versant du lac Bromont

CSBVLD – Comité de sauvegarde du bassin versant du lac Davignon

ABVLW – Amis du bassin versant du lac Waterloo

ACA – Corridor appalachien

COGESAF : Comité de gestion du bassin versant de la Rivière Saint Francois

RAPPEL : Regroupement des Associations Pour la Protection de l’Environnement des Lacs et des cours d’eaux de l’Estrie et du haut bassin de la rivière Saint-François

ROBVQ : Regroupement des Organisations de Bassin Versant du Québec

Fondation Rivières

Coalition Eau Secours!

Greenpeace

Entreprises locales