English

La faune du lac Brome

RLB, en collaboration avec des chercheurs et des biologistes, a réalisé une importante étude sur la faune du lac Brome. Cette étude donne un inventaire détaillé des poissons, oiseaux, reptiles et amphibiens qui peuplent les affluents et les huit milieux humides du lac : les ruisseaux Quilliams, McLaughlin (Tiffany), Argyll, Coldbrook, Pearson (Parc Eugène), Inverness, la rivière Yamaska (exutoire du lac) et l’étang Mill.
 
Ces inventaires s’inscrivent dans le cadre de la protection et de la conservation des milieux humides du lac Brome prônés par Renaissance Lac Brome (RLB). Ceux-ci jouent un rôle important pour la qualité de l’eau du lac et abritent une biodiversité animale et végétale riche et importante pour le bon fonctionnement de l’écosystème.
 
À notre connaissance, ces inventaires sont les premiers à avoir lieu dans les milieux humides du lac Brome, ce qui, nous l’espérons, permettra d’identifier aussi des espèces précaires, rares et menacées.
En attendant les résultats, voici quelques photos prises lors des inventaires.
 
 
 
 
 
Statut : Espèce préoccupante à l’échelle nationale et désignée comme espèce préoccupante par le gouvernement fédéral. C’est la plus grosse tortue d’eau douce au Canada. Lors des inventaires, elle a été capturée dans la plupart des affluents du lac Brome. Le poids moyen de cette tortue est de 4,5 à 16 kg.
 
 

 

 

 

Mené d’herbe (Notropis bifrenatus)

 

Mené d’herbe (Notropis bifrenatus) : Espèce désignée vulnérable au Québec, inscrite sur la liste des espèces désignées menacées ou vulnérables au Québec et sur la liste de la loi sur les espèces en péril du gouvernement fédéral. Le mené d’herbe est un petit poisson au corps élancé avec une bande latérale noire de la tête à la queue. Ce poisson affectionne les zones riches en végétation aquatique (herbiers aquatiques). Il a été retrouvé dans deux affluents du lac Brome soient le Pearson et le Coldbrook.