English

Historique des conditions du lac

Voici les principales observations des 10 dernières années (2006 à 2015)

2015

La saison 2015 a connu un début exceptionnel. En effet, la transparence de l’eau a affiché un résultat de 7,0 mètres à l’échelle de Secchi, le 29 mai, ce qui est un record pour le lac Brome. Par contre, les très fortes pluies du 9 juin et celles de la semaine suivante ont réduit la clarté à des niveaux beaucoup moins intéressants, soit 3,0 mètres le 15 juin.

Le 6 juillet, une fleur d’eau locale, intense mais sans écume, est apparue dans le secteur nord (est et ouest, soit Lakeside et Buckley) du lac incluant le segment de la rivière Yamaska allant du camping des Érables jusqu’au pont Foster). La fleur d’eau s’est dissipée le lendemain.

Le redoux du début de novembre a fait en sorte qu’un bloom avec écume a été observé du 1er novembre au 20 novembre.

2014

La première fleur d’eau partielle a été constatée le 16 juin sur tout le pourtour du lac, sur environ 1-2 mètres de largeur. Il s’agissait d’une fleur d’eau de catégorie 2 b) (donc avec écume) qui a disparu par elle-même le 17 juin. Sans doute que les pluies abondantes des 11 et 12 juin ont contribué à cette fleur d’eau.

Le 2 août une fleur d’eau avec écume a été observée sur environ 2 mètres de toute la rive ouest du lac. Cette fleur d’eau a disparu dans la journée même. Progressivement, en août, la colonne d’eau s’est chargée de cyanobactéries, selon le cycle habituel. Le 11 août, une fleur d’eau a encore été observée sur le côté ouest du lac ; l’eau était par ailleurs verte sur toute l’étendue du plan d’eau. Dans les jours suivants, la fleur d’eau a disparu, la colonne d’eau ayant été brassée par les forts vents du 12 août. Par contre, le 19 août, la coloration verte s’est réinstallée sur tout le plan d’eau et une fleur d’eau intense avec écume a été constatée dimanche le 24 août. Dans les journées suivantes, la qualité de l’eau a été variable, allant d’une catégorie 2a à 2b d’une journée à l’autre. Le 1er septembre, l’eau affichait une transparence améliorée à 1,7 mètres et l’écume avait disparu sans doute dû aux fortes pluies de la veille.

2013

La première fleur d’eau locale a été constatée les 12-13-14 juin sur la rive ouest du lac. Il s’agissait d’une fleur d’eau de catégorie 2 b) (donc avec écume) qui a disparu par elle-même le 15 juin.

Le 18 juin, une fleur d’eau localisée sur la rive est du lac, le long du chemin Lakeside a été observée, de même que plusieurs colonies naissantes de cyanobactéries à plusieurs endroits sur le lac. Cette fleur d’eau a disparu rapidement le lendemain.

Jusqu’au 17 août, l’eau a été relativement belle. Le 17 août, une fleur d’eau locale touchant surtout le littoral ouest du lac sur une largeur d’environ 15 mètres a été observée. Il s’agissait d’une fleur d’eau de catégorie 2b) (donc avec écume). La fleur d’eau a disparu le dimanche 18 août. Par contre, la transparence de l’eau a chuté considérablement, passant de 2,6 mètres le 5 août à 1,8 mètres le 19 août. Les 1 et 2 septembre, une fleur d’eau sans écume a été constatée à la grandeur du lac. L’eau était redevenue relativement claire le 3 septembre, malgré des pluies abondantes et des orages durant la soirée du 2 septembre.

2012

Le 24 août 2012 la plage Douglass a été fermée à la baignade après l’évolution rapide de la fleur d’eau vers une situation d’écume. Le 31 juillet, une fleur d’eau généralisée sur l’ensemble du plan d’eau a été observée, sans toutefois présenter d’écume. Du 20 au 30 juillet, rapide dégradation de la clarté de l’eau (perte d’2 mètre en une dizaine de jours.) En date du 20 juillet 2012, la clarté est relativement belle (3,7 mètres). On observe dans la colonne d’eau des points verts signe de colonies de cyanobactéries, rien de dramatique pour le moment. Le 19 juillet, le MDDEP a émis un avis de santé publique pour la Baie de Missisquoi dans le secteur de St-Armand. Le 10 juillet la plage du lac Waterloo a été fermée pour cause de coliformes en trop grande quantité.

2011

Le 6 juin 2011 une fleur d’eau avec écume (catégorie 2b) a été observée sur la partie nord ouest du lac sur une parcelle d’environ 3 mètres par 30 mètres. La prolifération de cyanobactéries a disparu le lendemain. Le 25 juillet 2011: une fleur d’eau (catégorie 2a – couleur verte uniforme) généralisée sur l’ensemble du lac a été constatée. La fleur d’eau s’est dispersée vers la fin de l’après-midi. Le lendemain, 26 juillet, l’eau apparaît de meilleure qualité, mais la colonne d’eau reste fortement chargée (catégorie 1). Depuis ce temps, l’eau est chargée. Le 5 août 2011, fleur d’eau généralisée de catégorie 2a: eau verte sans écume. La température de l’eau est particulièrement élevée. Cette fleur d’eau s’est maintenue jusqu’à la fin de septembre. Au début d’octobre, l’eau est redevenue transparente.

2010

Proliférations locales (Sud et Nord est du lac, i.e secteur de Bondville et de Lakeside) les 21 et 22 juin, dispersées dès le lendemain. Le 1er août, bloom de catégorie 2a sur plusieurs secteurs, dont la plage Douglass entraînant la fermeture partielle de la plage pour 24 heures. Le bloom s’est dispersé dans la même journée. Nouveau bloom de catégorie 2a le 10 août dans le secteur nord du lac, dispersé dans la même journée. Colonne d’eau chargée. Fleur d’eau généralisée (couleur verte) les 3-4-5-6 septembre qui disparaît à partir du 7 septembre. Retour de la fleur d’eau samedi le 11 septembre.

2009

Aucun avis de mise en garde ou de restriction d’usage pour la période de mai à la mi-août malgré quelques proliférations locales de cyanobactéries en juillet et août. Une fleur d’eau généralisée couvrant tout le lac à partir de la mi-août a été observée. Le lac a été fermé le 25 septembre puis réouvert le 19 octobre, les résultats en termes de toxicité étant pour la première fois supérieurs aux normes autant pour l’eau potable que pour l’eau de baignade.

2008

Aucun avis de mise en garde ou de restriction d’usage pour la période de mai à la mi-septembre. Proliférations locales de cyanobactéries à la fin de juin et au début d’août. La toxicité est en decà des normes.

2007

Deux avis de mise en garde ont été émis et un avis de fermeture des plages publiques entre le 30 juillet et le 17 août. Les niveaux de toxicité sont restés inférieurs aux normes.

2006

Le lac a fait l’objet d’un avis de santé publique (fermeture du lac) le 17 août 2006 lequel avis de restriction d’usage n’a pas été levé de tout le reste de la saison. Il faut dire que le Ministère a modifié ses procédures d’avis depuis ce temps. Le niveau de toxines était alors négligeable.

 

Pour en savoir plus

La transparence de l’eau : les données historiques des lectures Secchi des années précédentes