English

Érosion et sédiments

Paramètres hydrologique d’un site naturelL’érosion est l’action exercée par le vent, l’eau ou les glaces qui déplacent des particules de sol. La sensibilité d’un sol à l’érosion dépend du climat, du relief, de la présence de végétation et de la nature de la matière.

La santé d’un lac est le résultat de la santé de son bassin versant. La qualité de l’eau, ce n’est donc pas uniquement l’affaire des riverains du lac mais de tous ceux qui vivent à proximité d’un cours d’eau (fossé, ruisseau, etc.) qui se déverse dans le lac.
 
Notre pire ennemi est le phosphore. Chaque année, les affluents déversent beaucoup trop de phosphore dans le lac particulièrement au printemps. Le phosphore est entraîné par les sédiments présents dans les eaux de ruissellement. Les apports de phosphore en provenance des affluents sont élevés et s’accumulent au fond du lac chaque année ! C’est environ l’équivalent de 100 camions de sédiments qui se déversent dans le lac contribuant ainsi à son vieillissement prématuré (eutrophisation).
 
Les conditions climatiques exercent une grande influence sur la qualité de l’eau. Malheureusement, ces conditions sont incontrôlables. Par contre, les événements extrêmes qui seront de plus en plus fréquents (à cause du réchauffement climatique)
doivent être mieux gérés parce que ce sont eux qui sont les plus dommageables pour les lacs.
 
Le premier facteur de succès est certainement la gestion des eaux de ruissellement, en particulier lors de l’aménagement des fossés de rue, des fossés de drainage, des chemins de terre, des sols à nu (lors de constructions de toutes natures). Contrer l’érosion des sols, c’est une priorité absolue qui peut être facilement accomplie.
 

Pour en savoir plus