English

Abattoir porcin: la Ville retire son appui!

Ville de Lac-Brome vient d’émettre un communiqué selon lequel les élus retirent leur appui initial au projet d’abattoir porcin dans le secteur Bondville-Mill.

Ce projet avait soulevé de  nombreuses préoccupations environnementales. En effet, un abattoir requiert beaucoup d’eau potable. Où viendrait toute cette eau ? Quels seraient les impacts sur la nappe phréatique et le réseau hydrologique ? Le nouveau site utiliserait-t-il des technologies  modernes pour réduire la consommation d’eau (à sec, à vapeur) ?

De plus, toute cette eau devait  être traitée. Cela signifiait d’augmenter tout à coup la capacité des étangs d’épuration sur le chemin Mill ; cela est énorme, d’autant plus que le traitement par aération est relativement rudimentaire. Dans ce contexte, il était clair que les infrastructures de la ville seraient mises à mal, à supposer qu’elles aient pu recevoir et traiter adéquatement de telles quantités d’eaux usées comportant des charges polluantes importantes.

Évidemment, beaucoup d’autres inconvénients préoccupaient les citoyens : trafic incessant dans le secteur, odeur, bruit.

Pour RLB, il fallait revenir à l’essentiel. Les besoins de la population et l’environnement ? En quoi ce projet s’inscrivait-il dans les orientations stratégiques de villégiature et de plein air maintes fois clamées, tant lors d’Imaginaction (1987) que dans le cadre du plan stratégique 2015-2020 ?

À la lumière des préoccupations soulevées et surtout des besoins de la population, la Ville a retiré son appui au projet et déclaré que le projet ne se réalisera pas.