English

62 espèces de libellules dénombrées dans la réserve faunique du Quilliams

© Alain Mochon 2014Un biologiste et géographe, monsieur Alain Mochon, partenaire de Renaissance Lac Brome, a patiemment dénombré, au cours des saisons estivales 2013 et 2014, plus de 62 espèces de libellules (odonates selon la terminologie scientifique) dans la réserve faunique du ruisseau Quilliams. On compte plus de 140 espèces d’odonates au Québec. Les larves de certaines espèces sont utilisées comme indicateurs biologiques, à cause de leur sensibilité aux polluants présents dans l’eau. Un aussi grand nombre d’espèces répertoriées dans la réserve Quilliams indique la qualité exceptionnelle de cet important écosystème pour le lac Brome. Cet inventaire de libellules s’ajoute aux inventaires déjà réalisés par RLB concernant les oiseaux, les poissons, les reptiles et les amphibiens.

Les libellules jouent un rôle important dans nos jardins et notre environnement. Elles mangent des petits insectes tels que les moustiques et aident à en contrôler la population. Elles font aussi partie de la chaîne alimentaire des organismes vivants de l’écosystème aquatique en servant de nourriture aux grenouilles et les oiseaux.

Les anisoptères (libellules au sens strict) peuvent décoller à la verticale, faire du surplace et voler à reculons.

Le nombre important d’espèces de libellules présentes dans notre environnement démontre encore une fois que nous vivons dans un milieu sain et exceptionnel qui doit absolument être préservé.

Vous pouvez consulter le rapport avec les photos ici